Sélectionner une page

Hier soir en rentrant j’ai eu une mauvaise nouvelle qui m’a perturbé et qui m’a fait couché très tard!

Alors j’ai décidé de dormir plus longtemps ce matin et plutôt que de ne pas du tout faire mon miracle Morning, j’y ai quand même consacré 10 minutes pour me détendre et relativiser.

Et c’est ok aussi. C’est noté dans le bouquin. Si un jour la vie fait qu’on n’a pas le temps de faire son miracle Morning habituel, 6 minutes suffisent. J’en ai consacré 10 et je suis en plus en train d’écrire mes quelques lignes quotidienne.

Je vois le Miracle Morning comme une philosophie de vie et non comme une contrainte matinale que je m’impose. Ce matin je me suis levée plus tard que d’habitude et bien c’est ok aussi! L’essentiel c’est que j’ai pris, malgré tout, le temps, même si il fut express.

Il faut accepter ce qu’il nous arrive et ne pas laisser un événement, aussi difficile soit-il, casser tout le travail que l’on a fait. Au contraire, c’est tout ce travail qui m’aide à relativiser et à garder (essayer du moins) un esprit positif malgré les épreuves.

En tout cas, j’essaie toujours de voir le bon côté des choses. Et hier soir, j’ai pris conscience qu’il fallait que je revois mes objectifs. Et je vais travailler dur pour les atteindre. Je suis plus déterminer que jamais!

Attendre le bon moment est la meilleure façon pour qu’il n’arrive jamais. Qui veut, peut!

%d blogueurs aiment cette page :