Sélectionner une page

Hier pas mal de personnes de mon entourage m’ont demandé si j’allais du coup arrêter le miracle Morning puisque j’avais atteint les 30 jours.

Ma réponse a été à chaque fois la même: je compte bien continuer.

Pour moi le miracle Morning c’est avant tout un état d’esprit, une évolution de ma vision de la vie. Ce Miracle Morning m’a clairement ouvert les yeux. Ce matin au réveil je suis fatiguée, ce serait mentir que de dire que je pète la forme mais je garde cette motivation et mon objectif de continuer sur le chemin de ma quête.

En échangeant hier sur mes 30 jours du Miracle Morning, j’ai pu vraiment me rendre compte de ce que ça m’a apporté et du changement qui s’est opéré en moi.

J’accorde une plus grande place dans ma vie à la notion de « donner ». Quand je dis donner je parle au sens large du terme: donner argent, amour, positivité, temps… autour de moi. Le don de soi a pris tout son sens. Et quand je lis un peu partout que la vie se chargera de vous le rendre, chaque jour je suis le témoin de ce retour de la vie et ça c’est juste incroyable.

Hier j’ai enfin pour retourner à la maraude organisée par l’association Ocoeurdelarue et comme à chaque fois j’en suis repartie chargée à bloc! Échanger avec les bénévoles mais aussi avec les bénéficiaires, apprendre d’eux, partager un sourire, une parole, des fous rires. Dans la tristesse de la situation de ces personnes, on en retient, malgré tout que du positif et ça nous ouvre les yeux sur ce monde et sur nos priorités!

Anissa, l’une des fondatrices de cette association dit que la maraude c’est sa claque de la semaine! Je suis tellement d’accord avec elle! Une bonne claque qui nous remet les idées en place et qui nous apprend le partage et le don de soi.

Je conseille à tout le monde de s’investir dans ce genre d’association. On y apprend l’école de la vie et c’est juste essentiel. A chaque fois que je repars de la maraude, je suis apaisée et heureuse. Bizarre au vu de la situation de certains bénéficiaires qui est très difficile mais c’est la réalité. Ce p’tit moment de bonheur qu’on essaie de leur apporter nous revient directement et nous touche. Enfin c’est ce que je pense en tout cas.

Donner c’est recevoir. Qui veut, peut.

%d blogueurs aiment cette page :