Sélectionner une page

Mercredi, journée des enfants, je ne travaille pas et j’ai donc décalé le réveil à 6h. Quand l’alarme c’est enclenché, la 1ere pensée que j’ai eu c’est: « mais pourquoi je m’afflige ça? »! Je n’avais qu’une envie me rendormir! Mais j’ai lutté et je me suis quand même tout de suite levée.

L’auteur du livre nous dit bien que les 20 premiers jours seront difficiles, qu’il faudra se faire violence pour y arriver et continuer à garder le rythme. Et bah vous savez quoi, il a tout à fait raison! Cependant, je veux aller au bout de l’expérience alors je n’abandonnerai pas, même si là tout de suite, je me demande si ça fonctionne vraiment!

Il est bien dit dans le bouquin, que nous ne sommes pas obligé d’y croire au début, l’essentiel c’est d’explorer ce nouveau rythme et voir l’impact sur notre changement d’attitude au quotidien et à terme sur notre vie.

En tout cas, me lever plus tôt, ne me fait pas sentir plus ko que d’habitude! Une fois la journée commencée, au niveau de la fatigue, je me sens comme chaque jour ni plus ni moins. Même si, quand même, je trouve que mon état d’esprit est différent et que bien évidemment j’arrive à faire beaucoup plus de choses en une journée que d’habitude.

Rien que pour ça, je me dis que je dois continuer le challenge des 30 jours du Miracle Morning (en vrai dans mon esprit, je me suis fixée le challenge sur 60 jours! L’auteur nous dit de voir grand alors pourquoi pas?).

Aujourd’hui, j’ai lu cette citation pendant mon temps de lecture et je ne veux absolument pas que ça m’arrive! « L’une des choses les plus tristes de la vie, c’est de se retourner une fois arrivé à son terme, en sachant que l’on aurait pu être, faire et avoir bien plus. ». L’auteur parle de la médiocrité et moi je ne veux pas être médiocre! Qui veut, peut!

%d blogueurs aiment cette page :