Sélectionner une page

Le jour où j’ai appris à vivre…

C’est le titre du dernier livre que j’ai lu. En fait, je ne l’ai pas lu, je l’ai dévoré. Encore merci ma Nadia pour ce cadeau précieux!

En quelques heures, je l’avais terminé! Il se lit facilement et en même temps on y apprend tellement de choses! Il fera parti des livres que je vais relire pour mieux m’en imprégner.

On y découvre Jonathan qui a apprend à se détacher des futilités de la vie pour se concentrer sur le vrai bonheur. Certains passages me donnaient l’impression qu’ils étaient écrits pour moi. Certaines réflexions que je me faisais ces derniers jours, je les ai retrouvé dans ce livre. On m’avait dit que ce livre était incroyable. Maintenant je le confirme!

Un livre sur le développement personnel mais à travers une histoire c’est tellement plus parlant, en tout cas pour moi. J’arrive mieux à comprendre certaines idées et je les transfère à ma propre vie. Je l’ai tellement apprécié que j’ai immédiatement eu envie de le relire. Ce que, comme je l’ai dit, je vais m’empresser de le faire!

Il m’a travaillé même dans mes rêves cette nuit. Du coup, ce matin, le réveil a été un peu plus difficile mais pas de pression, j’écoute mon corps et j’accepte que certains jours soient plus compliqués que d’autres. L’essentiel étant de faire mon Miracle Morning même si c’est un peu plus tard.

Je n’ai pas réussi à faire mes visualisations. Enfin, j’ai essayé mais ça n’a rien donné. J’ai démarré le livre « Techniques de visualisation créatrice » qui j’espère m’aidera à acquérir les clés d’une bonne visualisation.

Je n’arrive tout simplement pas à lâcher prise. Mes petites voix intérieures (mes doutes, mes peurs, mes pensées négatives) prennent le dessus. Mais je vais persévérer et essayer encore et encore pour enfin réussir à lâcher prise. Avoir le contrôle sur ma vie me rassure… du coup, c’est en toute logique, que ça me fait peur de voir mon p’tit monde partir en cacahuètes! Mais c’est exactement ce que je dois faire. Je le sais. Il faut juste que je l’accepte et que je surmonte cette peur.

Ce Miracle Morning, pour moi, c’est avant tout une introspection sur moi même. Je ne le réduis pas à se lever une heure plus tôt bien au contraire. Et je vais continuer dans ce sens. Qui veut, peut.

%d blogueurs aiment cette page :