Sélectionner une page

Aujourd’hui, je me suis réveillée 5 minutes avant que le réveil ne sonne.

Je n’ai plus de difficulté à me réveiller mais j’ai toujours cette sensation de fatigue (que j’ai depuis un moment, bien avant le miracle Morning).

Je pense que c’est mon esprit qui est fatigué et que je le ressens dans tout mon corps! Cogiter, ça épuise. Je suis sure quand reposant mon esprit, min corps s’en portera mieux. C’est aussi le but de tout de ce processus.

Hier, je n’ai pas réussi à stopper mes pensées négatives qui ont pris le dessus sur le reste. Il y a des hauts et des bas et il faut que je les accepte. Mais il faut surtout que je travaille sur ses pensées pour pencher la balance vers les pensées positives.

Comme par exemple le fait que j’en suis à mon 16eme jour et en soi c’est déjà un miracle! Moi même, au début, je ne pensais pas y arriver. Et pourtant, c’est devenu un automatisme. Ce moment avec moi même n’a pas de prix. On dit souvent que quand on passe un bon moment le temps passe trop vite. Je confirme! Je ne vois absolument pas l’heure passé et des fois (souvent même) je me dis que c’est beaucoup trop court!

J’apprécie chaque moment et ce matin je me rend compte que je me suis améliorée! Je suis beaucoup plus à l’aise quand je fais certaines postures. C’est la preuve que dans la répétition d’une chose vient la maîtrise de celle ci. Je suis encore une débutante mais je m’améliore et ça c’est top!

D’ailleurs, je suis une débutante dans tous les aspects du Miracle Morning et je dois assimiler le fait que le changement prend du temps. La société nous pousse à vouloir tout, tout de suite! Mais certaines choses prennent du temps et nous devons travailler dur pour l’obtenir. « C’qui compte c’est pas l’arrivé, mais c’est la quête! ». Cette phrase d’Orelsan tourne en boucle dans ma tête. On dirait qu’il la chante pour moi (ce serait trop cool au passage lol)!

Dans toute cette expérience pour moi, le plus important est de ne pas abandonner et d’aller au bout de cette quête pour voir les chemins que je vais prendre. Qui veut, peut!

%d blogueurs aiment cette page :